La bibliothèque Marguerite Durand consacrée à l’histoire des femmes doit être relocalisée. Mais les conditions du déménagement demeurent floues et inquiètent syndicats et usagers.

Sur les grandes étagères modulables bleu et jaune, un exemplaire d’Americanah, de Chimamanda Ngozi Adichie, côtoie la première traduction en français de L’Origine des espèces, de Darwin, par Clémence Royer, datant de 1866. Un peu plus loin, un meuble entier abrite les archives des Eclaireuses de France, mouvement scout féminin, léguées en plusieurs fois à la bibliothèque. En fouillant, on tombe sur un placard d’Olympe de Gouges, qui se propose de défendre Louis XVI, menacé de mort…

Lire la suite…

Catégories : La BMD dans les médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *