Le fonds des affiches est constitué d’affiches de textes et d’affiches illustrées, anciennes et contemporaines, et sont particulièrement intéressantes pour l’histoire du féminisme. Souvent rares et précieuses, elles sont des témoignages directs de l’activité militante des divers mouvements.

Les affiches les plus anciennes sont un placard d’Olympe de Gouges de 1792 (« Olympe de Gouges défenseur officieux de Louis Capet ») et plusieurs affiches de femmes de la Commune de Paris (1871).

Les affiches de textes sont pour la plupart l’œuvre de groupes ou de personnalités féministes, exposant leurs revendications, leurs programmes, appelant à des conférences, des manifestations, des élections. Les mouvements suffragistes de l’entre-deux-guerres sont particulièrement bien représentés dans ce fonds : CNFF, LFDF, UFSF, La Femme Nouvelle, etc. Les affiches illustrées reprennent souvent les mêmes thématiques, en les rendant plus éloquentes par l’image. À noter dans le fonds ancien la belle affiche réalisée par Clémentine-Hélène Dufau pour le lancement de La Fronde en 1897 et celle d’Alice Kaub-Casalonga pour La Française en 1906.

Pour ce qui concerne la période contemporaine, le fonds collecté par l’association La Gaffiche, qui en a fait don à la bibliothèque, illustre avec richesse et diversité, par le texte et par l’image, tous les thèmes de revendication du mouvement des femmes des années soixante-dix et du début des années quatre-vingt ; on y trouve des affiches anonymes ou de petits groupes, parfois très « artisanales », sur des thèmes variés : contraception, avortement, violence, partage des tâches domestiques, journée du 8 mars, festivals et fêtes de femmes, etc. Le fonds contient également des affiches du Mouvement français pour le Planning familial et du MLAC, du ministère des Droits des femmes et d’autres organismes.

 

Catégories : Les richesses de la BMD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *