La Bibliothèque Marguerite Durand (BMD), spécialisée dans l’histoire des femmes et du féminisme, doit bientôt être transférée au sein de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Le projet alarme le personnel et les partenaires sociaux.

En 1931, la journaliste et militante féministe Marguerite Durand faisait don à la Mairie de Paris de ses collections réunies tout au long de sa carrière. Un an plus tard, une bibliothèque a été créée, portant le nom de la fondatrice du journal La Fronde.

L’établissement culturel conserve et met à la disposition des curieux livres, brochures, photographies, archives et manuscrits, soit des dizaines de milliers de documents, consacrés à l’histoire des femmes, du féminisme et du genre, depuis le début de la lutte pour le droit des femmes.

Depuis 1989, la bibliothèque partage le même bâtiment que celle de Jean-Pierre de Melville, rue Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Or, dans le projet d’agrandissement de cette dernière, les archives féministes n’ont pas leur place. Elles doivent rejoindre la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), située dans le IVe arrondissement.

Lire la suite…

Catégories : La BMD dans les médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *