Si par ironie il manquait une cause aux mouvements féministes, en voilà une de plus :
Sauver la bibliothèque Marguerite Durand !
Et pourquoi ne pas déclarer ce sauvetage
 Grande Cause des 50 ans du mouvement de libération des femmes ?

Quelle histoire !

Rappel :
Après mai 68, quand les femmes se sont retrouvées dans les rues, les amphis, les réunions à 4 ou à 100 pour parler de leur oppression et de leur libération. Quand ce mouvement de fond, celui de la libération des femmes, s’est ébruité de ville en ville, de bouche à oreille, de main dans la main, tout paraissait neuf comme une évidence à conquérir, un chemin à inventer pour et par chacune, un chemin à soi, ensemble(s)…

Lire la suite…

Catégories : La BMD dans les médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *