Le fonds des photographies comprenait en 2005 environ 4 500 photographies, qui offrent un précieux témoignage en image des manifestations, colloques, congrès, ainsi que des portraits de militantes
Le fonds ancien est constitué de portraits de femmes du 19e siècle et du début du 20e siècle : actrices, cantatrices, artistes, écrivaines, journalistes (en particulier les collaboratrices de La Fronde), militantes féministes. Certaines de ces photographies sont l’œuvre de photographes célèbres, tels que Nadar, Reutlinger, Disdéri, Otto, etc. À noter également l’album de photographies de Communardes réalisées par Appert, portant la mention manuscrite des peines auxquelles ces femmes furent condamnées.
Ce fonds comporte également des photographies de meetings, de congrès, de manifestations féministes (comme la « manifestation Condorcet » de 1914) et d’actions féministes (collage d’affiches, « chars » et voitures suffragistes, etc.)
Le fonds de l’agence Chusseau-Flaviens, que l’on peut qualifier d’ethnographique, est également très intéressant : il comporte 160 photographies de femmes dans divers pays du monde réalisées au début du 20e siècle.

Le fonds moderne offre une riche illustration de tous les thèmes relatifs aux femmes et au féminisme : portraits de personnalités, manifestations, meetings, conférences, colloques, femmes au travail, vie quotidienne.
Parmi ces photographies on citera tout particulièrement, pour notre sujet, celles de :    

  • Janine Niepce, photographe depuis 1946, membre de l’agence Rapho, et dont les photographies retracent cinquante ans d’évolution de la condition des femmes (métiers, vie quotidienne). Dès les années 50, elle participe à la « Maternité Heureuse », aux débuts du planning familial, à l’UFF, et à de nombreuses associations. Dans les années 80, elle réalise des reportages et des expositions pour le ministère des Droits des femmes. Elle est l’auteur de nombreux livres de photographies, parmi lesquels Les années femmes : 45 ans d’images (La Martinière, 1993).
  • Catherine Deudon, qui a photographié le mouvement des femmes de 1970 à aujourd’hui, elle-même militante féministe dès le début des années 70 (cf. son livre, Un mouvement à soi : images du mouvement des femmes, 1970-2001, Syllepse, 2003, qui réunit un choix de près de 200 photographies).

Enfin, signalons que la bibliothèque acquiert depuis plusieurs années des photographies de :         

  • femmes photographes, françaises ou étrangères, célèbres dans l’histoire de la photographie, parmi lesquelles Bérénice Abbott (1918-1992), Laure Albin-Guillot (1879-1962), Germaine Krull (1897-1985), Madame D’Ora (1881-1963), Denise Colomb (1902 -2004), Gisèle Freund (1908-2000), Irina Ionesco (née en 1935).

 

(Photos: Fonds des photographies bibliothèque Marguerite Durand)

Catégories : Les richesses de la BMD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *